Poster un commentaire

Notre Projet

Notre projet : contribuer à replacer l’homme au centre de l’entreprise, c’est à dire au cœur de l’attention des managers…

« Une entreprise réussit grâce aux hommes et aux femmes qui la composent et la font gagner…

…Le développement de chaque collaborateur est un souci constant de la politique humaine qui utilise pour cela plusieurs leviers…

…Nous avons à cœur que les hommes et les femmes de l’entreprise s’y sentent bien pour donner le meilleur d’eux-mêmes. »

Ces déclarations d’intention tirées de la communication institutionnelle de Grands Groupes Français du CAC 40 sont bien séduisantes et ne choquent pas le bon sens. Mais sont-elles crédibles ? Faites pour donner du sens et susciter de l’adhésion, elles offrent à l’homme la place qu’il mérite, c’est à dire la meilleure…

À vrai dire, qui oserait proclamer le contraire ? Imagine-t-on une entreprise promettant du sang, des larmes et des boulets aux pieds de ses futurs collaborateurs ? Ce serait cocasse, mais au moins, personne ne songerait à se plaindre si ce contrat n’était pas respecté …

Placer l’homme au cœur de l’entreprise reste une aspiration assez communément partagée chez ceux qui croient en la dignité de toute personne humaine, en raison de sa nature propre. Le travail ne devrait-il pas être fait pour l’homme, et non l’homme pour le travail ?…

Et pourtant, espérer envers et contre tout que « l’humain ne s’efface pas » en franchissant les portes de l’entreprise n’apparaît-il pas utopique aujourd’hui ? Est-il seulement possible d’envisager manager différemment sans pêcher par naïveté ?

De nombreux exemples démontrent que l’apparente contradiction insurmontable entre un management respectueux des personnes et l’obtention de bons résultats économiques n’est pas une fatalité. Sous des latitudes variées, dans des contextes historiques et culturels différents, des entreprises de toutes tailles ont su créer des environnements favorables à l’épanouissement de leurs collaborateurs et à l’obtention d’excellents résultats dans la durée.

Ces entreprises ont su développer des lieux de travail où, globalement, il fait bon vivre, où les personnes peuvent se développer, où chacun se sent reconnu et responsable, où l’esprit d’équipe est une réalité vivifiante, où les relations hiérarchiques sont bien vécues, où la vision de la performance collective oriente l’action individuelle…

Comment font-elles ?

De quelles lignes directrices s’inspirent-elles ?

Comment savent-elles à la fois s’organiser et susciter de la vie ?

Le parcours de formation IFMP et ce blog ont pour ambition d’apporter des réponses pragmatiques et positives à ces questions, à contre-courant d’une pensée dominante, illustrée par exemple dans « Bonjour Paresse », livre à succès publié en 2004, appelant au désengagement des cols blancs, notamment dans cet extrait :

« Le salariat est la figure moderne de l’esclavage. Sou­venez-vous que l’entreprise n’est pas le lieu de l’épanouis­sement, cela se saurait. Vous travaillez pour la paie à la fin du mois, « point barre », comme on dit couramment dans les entreprises.

…La cause est entendue, l’affaire est jugée et l’audience est levée. Vous ne serez jamais cet « homme nouveau » que l’entreprise appelle de ses vœux : un représentant loyal et fidèle dévoué sans compter à la tâche commune, un objet de pouvoir, un serviteur zélé, un digne héritier, asservi aux besoins du groupe. La prétention de l’entreprise de mobi­liser à son profit votre personne tout entière aboutit au résultat inverse: elle révèle l’oppression à laquelle vous devez répondre par un retrait subjectif sans appel, par un parasitisme discret, mais sans concession.

Devenez plutôt son tocard, son déchet, inadapté irré­ductible à la norme, imperméable aux manipulations. Incarnez le grain de sable dans la machine, l’anomalie qui défie l’homogène! Ainsi, vous échapperez à l’implacable loi de futilité, à l’incontournable et désincarné bien commun, qui n’ont jamais mené aucun individu au bonheur.

Dissidents en col blanc, désengagez-vous ! »

L’expérience communiquée par l’IFMP montre qu’il y a certainement bien mieux à faire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :