Poster un commentaire

De la triche, encore de la triche…

C’est la grande nouvelle du jour ! Selon les media, il y aurait eu des milliers de contrôles fictifs opérés par les agents de Streeteo, entreprise privée chargée par la Mairie de Paris de gérer les infractions au stationnement payant. Selon Le Figaro, il s’agirait « d’une manière de remplir leurs quotas fixés contractuellement par la mairie de Paris, qui s’élèvent à 50.000 contrôles quotidiens. Plutôt que de circuler dans les rues pour enregistrer les plaques d’immatriculation, Streeteo utilisait des milliers de numéros collectés lors de précontrôles réalisés par des véhicules «Lapi», équipés de caméras servant à flasher les plaques d’immatriculation. »

Les mêmes causes produisent les mêmes effets…

L’alerte avait déjà été donnée par Le Parisien le 24 janvier dernier qui relatait « pression, primes au rendement…le blues des agents »… Chaque matin, l’agent qui verbalise à pied, géolocalisable par ses chefs avec son PDA qui émet les tickets (genre de grand smartphone) et un téléphone société, a « 400 voitures à faire dans la journée ». Les agents touchent une prime de rendement calculée en fonction d’un objectif de 400 voitures par jour. « Quand tu n’as pas réussi à faire tes 400 voitures, le chef te dit : Si ça continue, tu n’auras pas ta prime ! »

Certains d’entre eux ont donc pratiqué des contrôles fictifs à distance, sans quitter leur bureau. Mais sans doute par manque d’expérience, leur tricherie a été rapidement détectée et suscite maintenant la réprobation générale. Le plus étonnant dans cette histoire navrante, c’est l’étonnement et l’indignation des donneurs d’ordre. Faut-il encore s’étonner qu’un système de management par les chiffres, les quotas et autres objectifs de rendement produise des effets pervers ? Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Manager par les chiffres pousse à la triche.  Vérité expérimentale une nouvelle fois démontrée, fera-t-elle réfléchir les dirigeants ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :